best roaming tips for travels

Données en itinérance – Les meilleurs options en voyage

À l’étranger, un téléphone devient indispensable. Les voyageurs en ont besoin pour vérifier un itinéraire pendant un road trip avec des amis, vérifier le statut de leurs vols en partant d’une réunion pendant un voyage d’affaires de deux jours, ou réserver une table dans un restaurant pendant des vacances en famille. Oui, les Canadiens ont besoin de leurs téléphones à l’étranger, d’autant plus qu’ils voyagent beaucoup et s’attendent à pouvoir utiliser leurs services comme à la maison (sans mauvais jeu de mots). Les opérateurs tentent de répondre à leurs besoins le mieux possible, les offres d’itinérance des opérateurs canadiens varient entre tarifs quotidien ou mensuel, ou les très onéreux tarifs à l’utilisation.

5$, 10$ par jour

Avec Voyage partout et Fido Nomade Rogers et Fido proposent à leurs clients un tarif à la journée contre lequel ils peuvent utiliser leurs forfaits à l’étranger. Ainsi, le détenteur d’un forfait Futé à 47 $, illimité 1GB chez Fido passant 1 semaine en France pourra se servir de son 1 GB de données inclut dans son forfait, de ses minutes et SMS illimités pour 10 $ par jour. LE principe est identique chez Rogers. LE prix est différent pour les É.-U., 5 $ par jour. Donc, notre voyageur en Europe aura une facture qui combinera les $70 de Fido Nomade en plus de ses frais mensuels à 47 $. Ces offres de Fido et Rogers ont avantageuses pour quelques jours ou un mois complet à l’étranger, car ils ne factureront pas plus de 10 jours d’itinérance par cycle de facturation. Si notre vacancier désire étendre son séjour de trois semaines en France, ses frais en itinérance ne dépasseront pas 100 $ pour le mois.

TELUS offre un service similaire à Rogers, mais uniquement aux États-Unis pour 7 $ par jour. Pour 5 $ par jour aux É.-U. ou 10 $ dans 100 destinations, les clients de Bell ont des minutes et SMS illimités dans le pays où ils sont et vers le Canada, en plus de 100 Mo de données. De plus, leurs clients sont facturés pour 20 jours maximum par cycle de facturation.

Ces offres s’adressent surtout aux avides utilisateurs de téléphones, qui sont habitués à utiliser leurs services d’une certaine manière chez eux et ne veulent pas avoir à se limiter à l’étranger ou à changer leurs habitudes. Les vacanciers qui veulent rester branchés à internet sans avoir à rechercher du WiFi seront forcément tentés par ces options. De même pour ceux qui vont souvent aux États-Unis cette option est très bien.

De plus, s’ils ne souhaitent pas utiliser cette option, les clients doivent simplement désactiver l’itinérance sur leur téléphone ou le mettre en mode avion. Pensez à le faire avant minuit. Enfin, les clients peuvent faire des appels dans le pays où ils sont et vers le Canada. Ainsi, si notre voyageur fait un appel de France vers les États-Unis, il sera chargé comme un appel international, car son forfait inclut les appels interurbains (soit les appels dans un même pays). C’est une grosse différence avec les trousses de voyage mensuelles qui englobent souvent des minutes partout dans le monde.

Au mois

Pour ceux qui veulent dépenser moins sur 30 jours, des options mensuelles existent. Ces trousses de voyage s’adressent aux clients qui ont peu besoin de leurs téléphones en vacance, ou qui n’ont pas besoin de données. Selon les opérateurs les prix varient. Ainsi, chez Telus, pour 50 $, les personnes allant au Mexique peuvent avoir 300 Mo, 50mintes et 150 SMS, chez Bell pour 60 $, le Passeport Voyage contient 100 minutes d’appels, 200 SMS et 200 Mo de données. L’offre peut parfois être alléchante étant donné la différence avec des offres quotidiennes. Mais attention, car selon la destination, ces trousses peuvent être très onéreuses. Par exemple, si un client Telus va au Maroc, et veut y utiliser son téléphone, il devra payer Passeport Exploration à 150 $ pour 25 Mo, 50 minutes et 50 SMS. N’y aurait-il donc pas une meilleure option?

Une carte sim locale

La carte prépayée est sans doute la plus grande concurrente des offres d’itinérance actuelles. Notre client Telus, pourrait pour environ 100 dirhams, soir environ 14 $ avoir 10 Go, 2 h d’appels au Maroc (7centimes de DH la seconde vers le Canada) et 1000 SMS avec Telecom. Cette option est souvent la plus avantageuse pour les porte-monnaies, notamment sur le continent africain. Néanmoins, il est nécessaire d’avoir un téléphone débloqué et d’être prêt à avoir un nouveau numéro. Cette option s’adresse ceux qui ne veulent pas dépenser des fortunes en tarif à l’itinérance, mais aussi à ceux qui voyagent régulièrement dans un même pays et sur des périodes longues. Il est souvent possible de garder ces cartes 6 mois à un an sans perdre le numéro de téléphone.

Le choix varie selon les besoins

Les offres d’itinérances diffèrent selon les clients et leurs besoins. Devant cette multitude de choix, le plus important est d’analyser ses besoins. Ceux qui ont besoin de mettre à jour leur Instagram tout au long de leur vacance et ne veulent pas avoir à transmettre un nouveau numéro devront sans doute se doter des options comme celle de Rogers et Fido. Tandis que ceux qui désirent se servir peu de leur téléphone devraient parier sur une option mensuelle. Les voyageurs qui veulent faire des économies se doteront d’une carte prépayée.

Enfin, pour les voyageurs aux États-Unis, les tarifs quotidiens sont bien plus avantageux que les autres options qu’ils partent pour un jour ou 30 jours. Sur ce marché, Videotron vient de donner un coup de massue à ses concurrents en offrant des forfaits SMS, appels illimités au Canada et aux États-Unis avec les Forfaits sans frontières, minimum $65 SMS et appels illimités en Amérique du Nord et 2 GO de données (offre valable jusqu’au 28 juin).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *