Expansion de Vidéotron, image du Lake Louise dans l'Ouest canadien,

Expansion de Vidéotron dans l’Ouest canadien

Mis à jour le
PlanHub est une plateforme qui propose au grand public un moyen rapide et pratique de comparer les prix des forfaits cellulaires et les fournisseurs d’accès internet au Canada. Mise à jour régulièrement, notre base de données vous aidera à comparer les offres en fonction de vos besoins réels. Afin que vous soyez encore mieux informés, notre système d’alertes vous préviendra du meilleur moment pour effectuer votre achat, ou, vous suggérera d’attendre que les prix baissent. Tout cela dans le but de vous faire économiser encore plus de temps et d’argent !

Vidéotron est l’un des opérateurs les plus populaires au Québec. Au fil des ans, elle a acquis une réputation positive en offrant certains des meilleurs forfaits mobiles au Québec. En outre, elle fournit des services Internet et de téléphonie résidentielle dans toute la province. Bien sûr, ses services ont toujours été exclusifs au Québec et à quelques régions limitrophes de l’Ontario. Cependant, l’entreprise espère changer cela dans un avenir lointain. Elle a récemment annoncé qu’elle prévoyait d’étendre ses services à la Colombie-Britannique, au Manitoba et à l’Alberta. L’expansion de Vidéotron pourrait permettre à la société de devenir le quatrième grand opérateur national, rejoignant les rangs de Bell, Telus et Rogers. Que signifie l’expansion de Vidéotron dans le reste du Canada pour l’avenir de l’industrie ? Et quel impact aura-t-elle sur le marché actuel ? Tout au long de cet article, nous discuterons des résultats et des issues possibles qui sont susceptibles de se produire à la suite de la croissance de Vidéotron.

Vente aux enchères estivale

Vous vous demandez peut-être pourquoi Vidéotron a commencé à offrir ses services dans l’Ouest canadien ? Eh bien, elle ne disposait pas auparavant des compétences et de la technologie nécessaires pour le faire. Cependant, la vente aux enchères estivale du gouvernement fédéral a permis à Vidéotron d’acheter 3 500 MHz de spectre radioélectrique. Grâce à cet achat, l’entreprise est en mesure d’étendre ses services à d’autres régions, d’où sa récente annonce. Cependant, l’achat de Vidéotron n’a pas été facile.

Après l’acquisition, d’autres grandes entreprises de télécommunications ont tenté d’empêcher Vidéotron d’atteindre son objectif. Telus a tenté d’empêcher Quebecor (la société propriétaire de Vidéotron) d’utiliser son spectre radioélectrique dans l’Ouest canadien. Bien entendu, la Cour fédérale a rejeté la demande de Telus, et Vidéotron a annoncé ses plans d’expansion un jour plus tard. Pourtant, Bell et Telus tentent à tout prix d’arrêter Vidéotron. Elles prévoient actuellement de poursuivre Quebecor en justice. Elles estiment que Vidéotron n’aurait pas dû être en mesure d’acheter le spectre radioélectrique en premier lieu, puisqu’elle n’a jamais offert de services dans l’Ouest canadien auparavant. Alors, pourquoi ces grandes entreprises se donnent-elles tant de mal pour empêcher l’expansion de Vidéotron ?

Vidéotron, le quatrième géant ?

Pendant des décennies, Bell, Telus et Rogers ont dominé le marché des télécommunications au Canada. Qu’il s’agisse de services de téléphonie résidentielle, de forfaits mobiles ou d’Internet, ces trois entreprises ont été les principaux fournisseurs. Disposant de la plus grande couverture de réseau, elles sont également les seuls fournisseurs disponibles à l’échelle nationale. Bien que le CRTC ait introduit des mesures visant à accroître la concurrence entre les fournisseurs canadiens, aucune entreprise n’a été en mesure de se rapprocher de ces trois grands de l’industrie. Avec cette récente annonce, Vidéotron pourrait tenter d’atteindre le statut de fournisseur national. Ce faisant, elle pourrait devenir le quatrième grand fournisseur de services de télécommunications. Bien que le fait d’avoir quatre grandes entreprises au lieu de trois ne semble pas représenter une augmentation considérable de la concurrence, cela pourrait être énorme pour l’industrie. En obtenant le statut national, le reste du pays se rendra compte que les trois grands ne sont pas intouchables et essaiera d’étendre ses services également. D’autres grandes entreprises comme Shaw et Eastlink pourraient facilement essayer de s’étendre et commencer à offrir leurs services dans tout le pays.

Naturellement, les grandes entreprises comme Bell et Telus sont contrariées par la possibilité qu’une autre entreprise rejoigne leurs rangs. En introduisant un autre fournisseur majeur, les prix pourraient baisser, et les consommateurs seraient plus divisés. Même si les prix pourraient baisser de 15 ou même de 30 %, les autres grands fournisseurs tenteront à tout prix d’empêcher l’expansion de Vidéotron. De leur point de vue, l’introduction d’un quatrième opérateur national signifie que de nombreux clients pourraient les abandonner pour se tourner vers cette nouvelle option.

Les options de Vidéotron

Alors, quelles sont les issues possibles à la situation actuelle de Vidéotron ? Eh bien, si tout se déroule comme prévu, l’entreprise finira par vendre ses services de télécommunications dans les provinces de l’Ouest. De là, elle poursuivra son expansion vers le centre et l’est du pays, jusqu’à ce que ses services soient disponibles partout au Canada. D’ici quelques années, d’autres fournisseurs exclusifs à une province pourraient suivre l’exemple de Vidéotron et gravir les échelons. Dans l’ensemble, ce scénario semble tout à fait plausible, surtout si l’on considère les efforts récents de Vidéotron pour apporter l’Internet haute vitesse dans les régions rurales du Québec.

Par ailleurs, si Vidéotron finit par être bloquée par les trois grands groupes canadiens, elle peut tout de même profiter de la vente aux enchères. Dans le passé, Vidéotron a vendu les fréquences qu’elle avait acheté à la suite de la vente aux enchères fédérale. Étant donné qu’elle n’avait jamais prévu de s’étendre, elle a souvent fini par acheter des fréquences radio qu’elle n’avait pas l’intention d’utiliser et les a revendues à un prix plus élevé. Cependant, le PDG de Vidéotron, Pierre Karl Péladeau, a confirmé dans une interview que Quebecor a acheté les fréquences occidentales pour développer ses activités, et non pour réaliser un profit rapide. Il est donc probable qu’elle finira par vendre si elle finit par être bloquée ou retardée à plusieurs reprises par ses concurrents.

Expansion de Vidéotron, notre Conclusion

Dans l’ensemble, cette récente news devrait susciter l’enthousiasme des Canadiens. La possibilité que Vidéotron s’étende à l’Ouest canadien peut sembler insignifiante, mais elle pourrait marquer le début d’un nouveau marché passionnant, capable de changer, au lieu de rester statique. Bien que cela puisse prendre quelques années, l’expansion de Vidéotron dans l’Ouest canadien est également un événement passionnant pour les résidents du Québec. Bien sûr, cela pourrait également entraîner une baisse des tarifs de mobilité et d’Internet, ce qui est un atout majeur pour l’ensemble du pays. Quoi qu’il en soit, gardez un œil sur cette histoire, nous nous assurerons de tenir nos lecteurs au courant de son évolution.

Si vous avez toujours besoin d’un nouveau forfait mobile, n’attendez pas que Vidéotron commence son expansion. Les Canadiens méritent d’avoir accès aux meilleurs forfaits mobiles du pays en tout temps. Il n’a jamais été facile de trouver le bon forfait mobile. Heureusement, PlanHub offre plusieurs services pour rendre le processus aussi simple que possible. Pour commencer, nous vous suggérons d’utiliser notre outil de recherche de forfaits mobiles, auquel vous pouvez accéder en cliquant sur le bouton vert ci-dessous :

Cette fonction vous présente les forfaits mobiles les plus intéressants et les plus abordables. Tout ce que vous avez à faire est de répondre à quelques questions très simples. Cela permet à notre service de mieux comprendre ce que vous attendez d’un forfait mobile et de vous proposer des options encore plus intéressantes. Après quelques secondes d’attente, vous verrez apparaître une liste organisée de forfaits mobiles provenant de nombreux fournisseurs. Choisissez celui que vous trouvez le plus intéressant et profitez de votre nouveau forfait, c’est aussi simple que cela !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.