La Chine veut gagner la bataille des écrans enroulables

Reste connecté! Inscris-toi à la newsletter PlanHub, 2 fois par mois nous t’envoyons toute l’actu et les bons plans du moment.

Sommaire

Les constructeurs chinois voulaient déjà devenir numéro 1 sur les écrans pliables, mais Samsung leur a damné le pion.

 

Les constructeurs chinois de téléphones voulaient régner sur les écrans pliables déjà la fin des années 2010, mais Samsung s’est imposé avec les Z Flip et Z Fold. Qu’à cela ne tienne, ils reconnaissent la victoire de Samsung et veulent désormais devenir leader sur les écrans enroulables. Selon un Tweet de Revegnus, un habitué des révélations, le premier téléphone à écran enroulable arriverait en 2024.

https://twitter.com/Tech_Reve/status/1656107145707012099

 

Une stratégie qui se répète

Plusieurs ne s’en souviennent surement pas, mais les fabricants chinois avaient usé de la même stratégie en tentant de s’imposer dans les écrans pliables. En janvier 2018 était ainsi lancé le Royole Flex Pai, le premier téléphone pliable au monde sorti plus d’un an et demie avant le premier Galaxy z Fold de Samsung.

Quatre ans après, Samsung règne sans partage dans ce domaine et a fait des écrans pliables sa spécialité. Du côté de la Chine, Royole ne serait pas sur le coup pour lancer l’écran enroulable, mais on penserait plutôt à Oppo.

Contrairement a Royole peu présent en occident, Oppo est une société qui possède des bureaux en Californie et est capable de lancer ses téléphones en occident. Alors certes, depuis la disgrâce de la Chine auprès des autorités américaines et canadiennes, il est plus dur pour Oppo, Huawei et autres OnePlus de vendre leurs appareils en Amérique du nord via les opérateurs, mais il est possible de trouver la plupart des téléphones Oppo sur Amazon par exemple.

L’autre inconnue reste également la qualité du téléphone ainsi que sa puissance. Un écran enroulable va forcément couter bien plus cher à fabriquer qu’un écran traditionnel. L’implanter dans un téléphone signifie donc augmenter significativement son prix si le constructeur décide de ne pas rogner sur la qualité des composants ou la puissance du processeur pour proposer un produit sérieux. Cependant, la tentation pourrait être également de baisser le coût des autres composants afin de le rendre accessible. La première stratégie serait la meilleure en termes d’image et de qualité perçue, mais il va falloir compter sur la communication de Samsung. Il est sûr que le coréen lancera lui aussi son écran enroulable, et c’est sans compter sur des sociétés comme Motorola qui ont déjà présenté leurs prototypes parfaitement fonctionnels.

Compte tenu des bouleversements  géopolitiques qui se profilent, les scénario semble plutôt se diriger vers des marques chinoises régnant sur le nouveau bloc qui se constitue avec la Chine, la Russie et peut-être l’Inde et qui bénéficierait de relais en Europe, tandis qu’Apple et Samsung continueraient de régner en occident et dans certains pays asiatiques (par exemple au Japon, l’iPhone règne en maitre tandis que Samsung y est totalement inconnu, les téléphones Android vendus viennent plutôt de Sony et Sharp).

Crédit Image : Capture Twitter 

 

 

 

 

Derniers articles

Une question ? Une remarque ? Explorez les différentes promotions, partagez vos expériences avec les fournisseurs, et bien plus encore sur le forum PlanHub.