Les forfaits à faible coût

Les forfaits à faible coût et à usage occasionnel arrive au Canada

Mis à jour le
PlanHub est une plateforme qui propose au grand public un moyen rapide et pratique de comparer les prix des forfaits cellulaires et les fournisseurs d’accès internet au Canada. Mise à jour régulièrement, notre base de données vous aidera à comparer les offres en fonction de vos besoins réels. Afin que vous soyez encore mieux informés, notre système d’alertes vous préviendra du meilleur moment pour effectuer votre achat, ou, vous suggérera d’attendre que les prix baissent. Tout cela dans le but de vous faire économiser encore plus de temps et d’argent !

À partir du 14 juillet 2021, quatre sociétés de téléphonie mobile devraient proposer à leurs utilisateurs des forfaits moins chers, appelés les forfaits à faible coût et à usage occasionnel. Ces forfaits s’adressent aux clients qui n’utilisent leur téléphone que rarement et qui ne veulent pas dépenser de l’argent pour des forfaits mobiles plus traditionnels et tout compris. Le décret émane du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) et vise quatre fournisseurs : Telus, Rogers, Bell et SaskTel. Le CRTC a annoncé que les plans canadiens à faible coût et à usage occasionnel permettraient d’offrir un accès universel abordables. Selon le CRTC, les quatre entreprises doivent proposer trois types d’offres aux clients : Les forfaits à bas prix, les forfaits postpayés à usage occasionnel et les forfaits prépayés à usage occasionnel.

Les forfaits à faible coût

Les forfaits à faible coût du CRTC sont assez généreux compte tenu de leur prix. Pour un maximum de 35 $ par mois, le plan permet d’envoyer des messages texte illimités, de faire des appels illimités dans tout le Canada et d’envoyer et de recevoir des photos et d’autres médias par SMS. Les forfaits à faible coût doivent également fournir au moins 3 Go de données par mois. Pour tous les forfaits nouvellement introduits, vous devez apporter votre propre appareil mobile. Les forfaits à bas prix sont idéaux pour ceux qui n’ont besoin que de l’essentiel de leur forfait mobile. Si vous utilisez à peine les données et que vous vous servez surtout de votre téléphone cellulaire pour parler et envoyer des textos à des gens partout au Canada, vous devriez peut-être envisager d’investir dans un forfait à faible coût. Vous pourriez économiser beaucoup d’argent, surtout si votre forfait actuel comprend des tonnes de données et d’autres avantages qui ne sont jamais utilisés. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à consulter PlanHub pour comparer les forfaits à bas prix au Canada !

Des forfaits post payés à usage occasionnel

Les plans à usage occasionnelle sont considérablement moins chers que les plans à bas prix et visent les utilisateurs qui ont besoin d’encore moins de leurs forfaits mobiles. Pour un maximum de 15 $ par mois, les forfaits postpayés à usage occasionnel permettent les appels entrants illimités dans tout le Canada, mais seulement 100 minutes pour les appels sortants. Comme les plans à bas prix, ces plans assurent également les textos entrants et sortants illimités. Enfin, ils comprennent également 250 Mo de données. Ces plans ne comprennent clairement pas grand-chose, mais peuvent être parfaits pour certains clients. Les utilisateurs qui utilisent principalement leur téléphone pour envoyer des SMS et appeler occasionnellement peuvent bénéficier d’un forfait postpayé à usage occasionnel. Pour seulement 15 $ par mois, il comprend toutes les nécessités d’un plan mensuel, avec une petite quantité de données en cas d’urgence ou d’occasions spéciales.

Forfaits prépayés à usage occasionnel

La troisième et dernière offre des forfaits canadiens à bas prix et à usage occasionnel est un contrat annuel. Pour un maximum de 100 $ par an, le forfait prépayé à usage occasionnel coûtera aux utilisateurs moins de 10 $ par mois. Cela dit, ce forfait s’adresse aux clients qui utilisent à peine leur téléphone mobile pour envoyer des textos, téléphoner ou envoyer des données mobiles. Le plan annuel comprend au moins 400 minutes d’appel et au moins 400 messages texte entrants et sortants. Ces plans ne comprennent pas les données. Un tel plan est très minime, mais le plan prépayé à usage occasionnel pourrait convenir parfaitement à de nombreux consommateurs. Prenons le cas d’une personne qui dispose presque toujours d’une connexion WiFi à son domicile ou sur son lieu de travail. De plus, si elle utilise exclusivement une application comme Whatsapp ou Telegram, elle peut toujours communiquer avec sa famille et ses proches.

Les forfaits à faible coût : La controverse

Le CRTC a été confronté à des réactions négatives considérables après avoir présenté ses plans pour les forfaits à faible coût et à usage occasionnel. L’une des principales critiques porte sur le fait que les forfaits à faible coût sont limités à des vitesses de téléchargement de 3 Go. De plus, le fait que les trois grandes entreprises n’offrent le forfait que par l’intermédiaire de leurs marques secondaires a suscité des critiques. Rogers a lancé les plans par l’intermédiaire de Fido, tandis que Telus et Bell ont lancé leurs plans par l’intermédiaire de Koodo et Lucky Mobile respectivement. Ces faits ont incité le Centre pour la défense de l’intérêt public (PIAC) à publier une lettre adressée au CRTC. La lettre indique que le fait de ne pas offrir ces services par l’intermédiaire de leurs bandes » premium » montre qu’ils ne se soucient vraiment pas d’offrir des forfaits mobiles abordables aux Canadiens.

Malgré la controverse, les quatre fournisseurs de services ont lancé leurs forfaits à bas prix et à usage occasionnel. Le CRTC exige qu’ils fassent la promotion de ces plans en ligne et dans les magasins et les kiosques à travers le pays. Nous sommes convaincus que les forfaits à faible coût et à usage occasionnel feront l’objet de débats tout au long de l’année 2021. Sont-ils une bonne idée pour ceux qui utilisent rarement leur téléphone ? Ces forfaits sont-ils insuffisants ? Le fait qu’ils ne soient proposés que par des marques de moindre importance est-il une mauvaise chose ? Comme toujours, nous aimerions savoir ce que vous en pensez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.