Haute-Cote-Nord

Vidéotron apportera l’Internet haute vitesse dans la MRC de la Haute-Côte-Nord

Mis à jour le
PlanHub est une plateforme qui propose au grand public un moyen rapide et pratique de comparer les prix des forfaits cellulaires et les fournisseurs d’accès internet au Canada. Mise à jour régulièrement, notre base de données vous aidera à comparer les offres en fonction de vos besoins réels. Afin que vous soyez encore mieux informés, notre système d’alertes vous préviendra du meilleur moment pour effectuer votre achat, ou, vous suggérera d’attendre que les prix baissent. Tout cela dans le but de vous faire économiser encore plus de temps et d’argent !

Le gouvernement du Québec a récemment annoncé son plan de 4,47 millions de dollars visant à fournir un accès Internet haute vitesse à la municipalité régionale de comté de La Haute-Côte-Nord d’ici septembre 2022. Ce plan fait partie d’un effort récent des gouvernements fédéral et provincial connu sous le nom d’Opération haute vitesse. Si l’objectif est atteint, plus de 300 foyers de la région auront accès à un Internet de pointe. Plus précisément, les ménages des municipalités de Tadoussac, Sacré-Cœur Les Escoumins et Les Bergeronnes bénéficieront d’un nouvel accès. Vous vous demandez peut-être en ce moment : Pourquoi le gouvernement dépense-t-il autant d’argent pour cette région ? Heureusement, cet article vous expliquera brièvement tout ce que vous devez savoir sur le plan du Québec pour améliorer l’accès à Internet en Haute-Côte-Nord.

L’opération Haute vitesse

Comme nous l’avons mentionné précédemment, le plan du gouvernement pour la Haute-Côte-Nord découle d’un plan plus vaste à l’échelle de la province appelé Opération Haute Vitesse. Cette initiative vise à doter diverses régions rurales du Québec d’une infrastructure Internet rapide. Collectivement, les deux gouvernements dépensent environ 825 millions de dollars pour l’Opération Haute Vitesse. Leur proposition vise l’ensemble du Québec, dans l’espoir d’un accès à l’Internet haute vitesse dans toute la province au cours des deux prochaines années. Qu’il s’agisse de petites régions comme la Haute-Côte-Nord et le Fjord-du-Saguenay ou de régions beaucoup plus vastes comme le Bas-Saint-Laurent, l’Opération Haute Vitesse desservira l’ensemble de la province. Selon les régions, les gouvernements recrutent différents fournisseurs de services Internet pour les aider à installer l’infrastructure nécessaire. Pour la Haute-Côte-Nord, c’est Vidéotron qui fournira ses services. Ils passeront les prochains mois à faire le tour de la région avant d’installer leur infrastructure.

La raison de cette opération est très simple. Au cours de la dernière année et demie, d’innombrables résidents du Québec ont réalisé qu’un accès adéquat à Internet est une nécessité, et non un luxe. Comme le verrouillage de COVID-19 nous a forcés à rester à l’intérieur, une connexion WiFi rapide est devenue impérative. Il est devenu très difficile de travailler à la maison, d’étudier à la maison et même de rester en contact avec ses proches sans une connexion stable. Ainsi, alors que le monde s’éloigne (espérons-le) de ce sombre chapitre, le gouvernement veut s’assurer que rien de tel ne puisse se reproduire. Même si un autre événement dévastateur venait à frapper le monde, 100 % des résidents du Québec seraient bien préparés à se connecter au monde dans le confort de leur foyer.

Comparaison : La Haute-Côte-Nord et Montréal

Pour illustrer davantage la nécessité d’apporter l’Internet haute vitesse en Haute-Côte-Nord, nous pouvons utiliser l’outil de recherche Internet de Planhub. Ce service vous demande de répondre à quelques questions de base sur votre utilisation d’Internet. Une fois que tout est rempli, il vous suffit d’entrer votre code postal. Après quelques secondes, une liste des plans Internet les plus avantageux dans votre région apparaît, vous permettant de les faire défiler et de trouver celui qui vous convient. Après avoir saisi les mêmes informations avec différents codes postaux, des dizaines de résultats sont apparus. Au début, ils semblaient plutôt similaires. Cependant, après avoir augmenté la demande de vitesse Internet, le fossé est devenu plus apparent. Pour l’adresse à Montréal, Bell offrait un forfait illimité de 500 mbps pour 70 $ par mois. En revanche, aucun forfait de cette gamme n’était disponible en Haute-Côte-Nord.

Bien que cet écart puisse sembler insignifiant, il est en fait assez important. Si vous vivez dans une grande maison avec plusieurs appareils, vous pouvez avoir besoin d’une vitesse de téléchargement volumineuse comme 500 mbps. De plus, si vous avez un bureau ou une entreprise, vous voudrez peut-être investir dans un tel plan. Les résidents de Montréal ont la possibilité d’acheter des plans aussi étendus s’ils en ont besoin. Par contre, ceux de la MRC de la Haute-Côte-Nord n’ont même pas le choix. S’ils vivent dans un grand ménage, ou s’ils veulent lancer une petite entreprise technologique, ils doivent simplement se contenter d’un forfait Internet moins puissant. Heureusement, les gouvernements du Québec et du Canada travaillent fort pour remédier à cette situation.

Conclusion

Le fait que les deux gouvernements investissent collectivement des centaines de millions de dollars dans l’Opération Haute Vitesse est un excellent signe. Cela montre que les hauts responsables reconnaissent l’importance de la technologie Internet à haute vitesse. De plus, cela montre qu’ils se soucient suffisamment de fournir à toute la province l’accès à cette technologie. Après l’année difficile que nous avons tous vécue, nous espérons que l’Opération Haute Vitesse réussira à nous rapprocher un peu plus.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.