eSIM ou iSIM : tout ce qu’il faut savoir

Reste connecté! Inscris-toi à la newsletter PlanHub, 2 fois par mois nous t’envoyons toute l’actu et les bons plans du moment.

Sommaire

Indispensable depuis les débuts de la téléphonie, la carte SIM a connu au fur et à mesure du temps une perte de taille importante au point devenir une nanoSIM. Pourtant, ce n’est pas encore assez et les constructeurs sont passés depuis à l’eSIM, tandis que sa remplaçante, l’iSIM tente également de s’imposer. Mais quelle est la différence entre ces technologies et pourquoi les opérateurs veulent-ils vous les imposer, tout comme les constructeurs de téléphones?

 

Une question de taille, d’écologie ou de sécurité ?

Dans un téléphone, chaque mm2 est important. Gagner un peu de place permet de loger une batterie de meilleure capacité ou même d’assurer l’étanchéité de l’appareil. C’est pour cette raison que les téléphones tentent depuis plusieurs années de s’alléger et d’éliminer les différents ports qui occupent de l’espace. Pour y parvenir, la première méthode a consisté à réduire la taille des cartes SIM, qui sont en quelques années passées à la Micro Sim, puis à la Nano SIM. Parallèlement, les entrepreneurs ont également supprimé le port audio Jack 3.5. L’eSIM et l’iSIM présentent donc un triple avantage, elles permettent de libérer de la place dans un téléphone. Elles sont également plus écologiques du fait qu’elles éliminent des millions de cartes en plastique qui contiennent la carte SIM. Enfin, elles sont plus sécurisées du fait que l’empreinte et le code PIN de l’utilisateur sont directement enregistrés sur ces cartes virtuelles.

 

Qu’est-ce que l’eSIM ?

Une eSiM se distingue d’une carte SIM classique en étant directement intégrée dans le téléphone. Elle consiste donc en une puce que l’on retrouver sur la carte mère. Elle permet d’être activée et programmée à distance, ce qui est également pratique pour déployer un réseau d’entreprise. Elles permettent également de changer facilement d’opérateur sans avoir à changer de carte SIM. Elles comportent également les empreintes digitales et le code PIN de l’utilisateur ce qui limite les fraudes. Enfin, c’est un avantage des téléphones, ils permettent d’utiliser son téléphone avec deux opérateurs différents, un sur la carte SIM et un autre sur l’eSIM.

Elles comportent toutefois certains défauts dus à leur technologie. Elles ne permettent pas de passer d’un téléphone à un autre facilement. Si votre téléphone brise, vous ne pourrez pas utiliser un ancien téléphone de secours qui ne comporte pas l’option eSIM. Son autre défaut provient de la nécessiter de l’activer à distance, ce qui oblige d’avoir accès à une connexion internet proche de vous.

Pourquoi l’iSIM veut déjà remplacer l’eSIM ?

Là où l’eSIM consiste en une puce, la iSIM est quant à elle directement intégrée dans le processeur du téléphone. L’avantage est double pour les constructeurs. D’une part, ils économisent encore de la place sur la carte mère. D’autre part, cela permet également de réaliser des économies d’échelle en supprimant cette fameuse puce contenant l’eSIM. Elles présentent d’autres avantages comme de consommer moins qu’une eSIM ce qui prolonge l’autonomie. Elles peuvent également profiter du chiffrement des données au niveau du processeur pour une meilleure sécurité. Tout comme avec l’eSIM, les téléphones iSIM permettent d’utiliser deux opérateurs différents.

Parmi les inconvénients leur coût est plus élevé que celui des eSIM pour les premières générations du fait qu’elles nécessitent de repenser les processeurs pour les intégrer. En cas de bris, il est impossible comme avec les eSIM de transférer sa carte dans un téléphone de secours non compatible.

Quel avenir pour les cartes SIM et eSIM ?

Si les téléphones actuels comportent toujours des emplacements pour une carte Micro SIM ou Nano SIM, ceux-ci finiront surement par disparaitre dans le haut de gamme d’ici quelques années. Il demeurera surement des téléphones comportant des emplacements pour Nano SIM voire Micro SIM dans l’entrée et le milieu de gamme, mais les avantages sont bien trop nombreux pour les constructeurs et opérateurs de passer à l’eSIM et surtout à l’iSIM.

Quels sont les téléphones compatibles eSIM ?

Plusieurs téléphones lancés à partir de 2020 sont compatibles avec l’eSIM :

 

Quels sont les téléphones compatibles iSIM ?

 

Conclusion

Bien que les eSIMs et les iSIMs soient de plus en plus connues, les SIMs classiques restent la principale technologie utilisée à l’heure actuelle. La plupart des nouveaux téléphones sont compatibles avec la technologie eSIM, ce qui n’est pas le cas de la technologie iSIM. Par contre, nous nous attendons à ce que ces deux technologies gagnent en popularité au cours des prochaines années.

Derniers articles

Une question ? Une remarque ? Explorez les différentes promotions, partagez vos expériences avec les fournisseurs, et bien plus encore sur le forum PlanHub.